bandeau et couleur arrière plan

Prévention : les écrans, pas tout le temps !

Parce qu'ils diminuent les interactions entre les parents et les enfants – essentielles au développement des tout-petits – les écrans ne sont pas à mettre entre toutes les mains ni devant tous les yeux. Compétent en matière de prévention santé, le Département lance une campagne de sensibilisation aux dangers des écrans.

Depuis la crise sanitaire, les professionnels exerçant dans les crèches et les centres de PMI du Département observent un phénomène de surexposition des tout-petits aux écrans.

Il peut s'agir de la télévision, de la tablette, du smartphone, de l'ordinateur ou de la console de jeu. Point commun de tous ces écrans : ils émettent de la lumière et captent l'attention.

Depuis 2020, les confinements, les restrictions de circulation, le télétravail imposé en l'absence de mode de garde ou de fermeture de classe ont accentué une tendance déjà très présente, comme le révélait l’Étude Longitudinale Française depuis l’Enfance (Elfe)* en 2018 :

  • 84 % des enfants de 2 ans regardent la télévision au moins une fois par semaine, et 68 % tous les jours ou presque ;
  • 28 % des moins de 3 ans jouent une moins une fois par semaine avec un ordinateur ou une tablette, et 10 % jouent quotidiennement avec un smartphone.

En savoir plus, trouver des solutions...